Les incontournables questions à poser à un chômeur…ou pas !

diner-de-cons-1998-19-g

Vous avez remarqué qu’en tant que chômeur, on a le droit à un certain type de questions ? Elles ont parfois tendance à fatiguer du coup, pour y répondre maintenant, je préfère jouer à celle qui ne comprend rien…

Vous avez forcément eu le droit au fameux « Tu as des pistes ? »

Je ne sais pas vous, mais la question me fait penser à « Tu vois quelqu’un ? » adressé à un dépressif… Elle ne veut pas dire grand-chose hors contexte mais sachant que ce qui nous définit le mieux à cet instant c’est le chômage, les gens pensent d’instinct qu’on a compris… Bon évidemment qu’on a compris… Mais la prochaine fois, essayez de répondre : « Des pistes ? Mais sur quoi ? Tu sais que je n’enquête sur rien ! Ah, je sais, toi, tu t’es refais tous les « Sherlock »… Il va vraiment falloir te calmer sur Netflix mon ami… »

Bon après il le « Où est-ce que tu en es dans ta recherche ? »

Parce que tu crois vraiment qu’il y a des étapes dans une recherche d’emploi ? Ah si pardon, laisse-moi t’expliquer : il y a l’étape « J’y crois, je vais me trouver un boulot avant mon rendez-vous du quatrième mois », ensuite on enchaîne sur celle qui s’appelle « Grosse remise en question du sixième mois », et finalement on a l’étape du neuvième mois qui donne un doux espoir d’accoucher d’un petit job (C’est dans la nature humaine, alors qui sait !)…  Et puis après il y a les étapes intermédiaires comme celle que l’on pourrait appeler « Je n’aurai pas du regarder Virgin Suicide aujourd’hui »…

Pour finir on a la question : Alors, tu as trouvé ?

Je pourrais répondre directement non,  mais ça ne serait pas drôle… Je préfère de loin dire : Euh, mes clés ? (ce qui est pour moi, tête en l’air que je suis, vraiment très plausible) La réponse à l’énigme du Sphinx ? La couleur du cheval d’Henri IV ? (gros spoil : il est blanc) Nan, vraiment mon ami, tu vas devoir un tant soit peu préciser ta question (même si je sais exactement où tu veux en venir, c’est juste que j’ai envie de retarder le moment où je vais devoir te dire que je n’ai toujours rien !).

Après, il y a les plus futés (je les aime bien parce qu’ils ont dans l’idée que le statut de chômeur n’est pas l’unique caractéristique censée nous définir)

Quoi de neuf ? Qu’est-ce que tu racontes de beau ? Alors bien sûr, ils pensent à notre situation de chômeur. Mais ces personnes arrivent à croire que l’on cherche malgré tout à faire autre chose de notre petite existence. Alors rien que pour ça, merci, vous n’avez peut-être pas Free, mais vous avez tout compris !

The Chômeuse go on

Les incontournables questions à poser à un chômeur…ou pas !

Une réflexion sur “Les incontournables questions à poser à un chômeur…ou pas !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s